Nabab

Revue Décadente

2016

Esquissé au sein de l’atelier de communication visuelle de l’erg, Nabab est un travail graphique et éditorial initié en février 2016. Proposée sous format papier et numérique, Nabab est une revue qui explore des parcours et des chemins dissonants, joyeux et impertinents au travers le portrait et la conversation. Afin d’accomplir ce succulent dessein, nous concentrerons l’oeil de Nabab sur ces hommes et femmes qui portent avec eux une pratique et une réflexion singulière, audacieuse et lumineuse. Une oeuvre susceptible d’avoir une incidence sur la vie, la mort, le cosmos ou les cons. Il s’agira alors moins de fantasmer sur la personnalité des invités que de célébrer au travers quelques pages les réflexions et les eff ets de leurs travaux.

Au siècle où le génie de notre humanité est défait par la médiocrité des cravateux-fi scalistes, adorateur de la loi du marché et autre béni-oui-oui du sacristie, il est temps de pérégriner en quête des Nababs de notre époque. À l’image de ses invités, Nabab est une parenthèse ivre de lucidité. Une tentative, hors des intérêts, hors des banalités partisanes d’effl eurer le faste et les richesses de quelques esprits insoumis. Une envie de bâtir et d’ériger, par l’imaginaire et le désir, l’exigence d’une existence singulière et savoureuse.

Avec les douces paroles de Florence Grosse, Étienne Ozeray & Alexandre Liziard

Image ou vidéos associées au projet

Crédit et remerciement